Search
fr-CAen-US
Menu
  1. Actualité
    • TOUT
    • RSS - Eau vive
    • Conseil des écoles fransaskoises
    • Assemblée communautaire fransaskoise
    • Conseil économique et coopératif de la SK
    • Conseil culturel fransaskois
    • RSS - ACFR
    • Association des parents fransaskois
    • RSS - Nouvelle Plume
    • Association des juristes d'expression française de la SK
    • RSS - La Troupe du Jour
    • Fédération des aînés fransaskois
    • Francopresse
    More
    1. Agenda
    2. Documents
    3. Galerie
    4. Bottin fransaskois
    Search
    3 août 2020

    Organismes provinciaux

    (Cliquez sur le logo de l'organisme pour ouvrir leur section sur le Portail)

     

    Communautaire et politique - ACF

    Assemblée communautaire fransaskoise

    MONIQUE DJOMENI DE RETOUR À L’ACF

    0 0

    MONIQUE DJOMENI DE RETOUR À L’ACF

    Monique Djomeni a récemment intégré le personnel de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) à titre de comptable où elle sera, entre autre, responsable de la tenue des livres comptables, des comptes fournisseurs, des services de paie ainsi que de la

    ADC - 15 juin 2019

    0 0

    ADC - 15 juin 2019

    L’Assemblée des député.e.s communautaires a eu lieu le 15 juin 2019 et a traité de nombreux sujets d’actualité.
    1345678910Dernière

    Theme picker

    Économie - CÉCS

    Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan

    Bravo Bénévoles 2018

    0 0

    Bravo Bénévoles 2018

    La soirée gala du prix « Bravo Bénévoles 2018 » s’approche! Nous célébrons les bénévoles de la communauté fransaskoise!!!

    Inscrivez-vous pour l’événement, qui aura lieu à l’hôtel Radisson de Saskatoon le samedi 20 octobre, 2018.

    Pour plus de renseignements ou pour s’inscrire, svp contacter Paul Léost au 306.566.600, poste 107 / 306.533.3443 ou par courriel : Paul.Leost@cecs-sk.ca.

    L’article Bravo Bénévoles 2018 est apparu en premier sur CÉCS.

    Poste à combler au CÉCS : Chargé de projets

    0 0

    Poste à combler au CÉCS : Chargé de projets

    Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche d’un chargé de projets. Pour voir l’offre d’emploi pour ce poste, ainsi que les détails pour soumettre une candidature.

    Date limite pour postuler : 31 août 2018.

    Offre d’emploi : Chargé de projets

    L’article Poste à combler au CÉCS : Chargé de projets est apparu en premier sur CÉCS.

    1345678910Dernière

    Theme picker

    Actualité de l'Eau vive

    Éducation (CÉF)

    Conseil des écoles fransaskoises

    L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

    Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

    À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. Intitulé Gardiens de Lys’toire, le projet vient ainsi répondre à une demande croissante d’activités ludiques en français.

    « Souffrant d’une trop forte demande de la part des écoles de la province, nous avons dû élaborer une nouvelle méthode pour offrir les ateliers », explique dans un communiqué Alexandre Chartier, directeur de la SHS. C’est chose faite avec le projet pilote Gardiens de Lys’toire qui a recruté depuis janvier cinq animateurs à travers la province pour animer des ateliers dans les écoles francophones et d’immersion.

    Les animateurs ont eu le temps de donner 13 ateliers entre janvier et mars, jusqu’à ce que le confinement soit imposé. Certains ateliers sont ensuite devenus virtuels, notamment le fameux Fléché fransaskois pour les établissements du Conseil des écoles fransaskoises : une activité obligatoire dans le parcours des étudiants qui vient ponctuer leur scolarité lors de la remise des diplômes.

    Janie Moyen, 18 ans, fait partie des cinq animateurs. Elle a elle-même suivi l’atelier du Fléché fransaskois à l’École canadienne-française de Saskatoon, un moment propice à la découverte des jalons importants de l’histoire francophone de la province, « comme le moment où le père André Mercure a refusé sa contravention en anglais, ou la lutte pour la gestion scolaire francophone ».

    L’unité par l’histoire

    Les couleurs de la ceinture fléchée, emblème de la fransaskoisie, sont également expliquées aux jeunes : « Le jaune des plaines, le vert des forêts, le rouge des Métis », évoque Janie Moyen. « Ce symbole réunit tous les Fransaskois. On veut montrer aux jeunes qu’ils en sont l’avenir. Ça représente leur parcours et celui de ceux qui les précèdent », ajoute-t-elle.

    Passionnée d’histoire, l’animatrice aime en particulier l’atelier des Cent noms qui retrace la vie de francophones illustres : Jeanne Sauvé, Joe Fafard, Gabriel Dumont… « On parle aux jeunes de personnes qui ont impacté notre histoire », résume-t-elle.

    Même constat pour Omer Labrie-Boulay, étudiant de 19 ans à l’Université de Regina, lui aussi animateur pour la SHS et qui anime des ateliers dans les écoles de Regina et de Moose Jaw. « Ça donne un sentiment de fierté aux jeunes. Ce n’est pas juste leur donner des informations, c’est aussi leur donner une belle image de la culture et de l’histoire francophones. »

    Soif de découvrir en français

    Du côté des écoles, l’offre des ateliers est accueillie à bras ouverts. « Quand on enseigne en immersion, c’est difficile d’avoir des programmations en français. C’est important d’avoir des ateliers en français pour nos apprenants bilingues en immersion », confie Sarah Phipps, directrice de l'école St. Margaret à Moose Jaw.

    La directrice est d’autant plus satisfaite que l’approche est ludique et pédagogique. « Les élèves ont hâte de participer aux ateliers car c’est quelque chose de différent », observe-t-elle. En outre, les ateliers montrent aux apprenants bilingues que le français peut être utilisé en dehors de la salle de classe.

    Le projet pilote des Gardiens de Lys’toire s’achève le 30 juin mais sera reconduit. « Certains gardiens pourraient devenir des formateurs à leur tour car nous pensons augmenter nos effectifs », indique Leslie Garrido-Diaz, coordinatrice de la programmation. L’embauche de gardiens plus âgés est même envisagée : « Nous pensons étendre notre recrutement aux aînés. Cela pourrait être tellement enrichissant pour les jeunes », songe-t-elle.

    Pourquoi le nom de Gardiens de Lys’toire ?

    « Nous voulions un terme qui parle de transmission et de rétention du savoir. Et nous voulions faire écho à l’histoire, alors le jeu de mot avec la fleur de lys était un choix original et avait du sens », explique Leslie Garrido-Diaz, coordinatrice de la programmation à la Société historique de la Saskatchewan.

     

    Imprimer

    Please login or register to post comments.

    Theme picker

    Coopérative des publications fransaskoises
    210 – 1440, 9e Avenue Nord
    Regina (Saskatchewan) S4R 8B1
    Tél. 306-347-0481
    Téléc. 306-565-3450

    Copyright 2020 Coopérative des publications fransaskoises Conditions d'utilisation Déclaration de confidentialité
    Back To Top