Search
fr-CAen-US
Menu
  1. Actualité
    • All
    • RSS - Eau vive
    • Conseil des écoles fransaskoises
    • Assemblée communautaire fransaskoise
    • Conseil économique et coopératif de la SK
    • Conseil culturel fransaskois
    • RSS - ACFR
    • Association des parents fransaskois
    • RSS - Nouvelle Plume
    • Association des juristes d'expression française de la SK
    • RSS - La Troupe du Jour
    • Fédération des aînés fransaskois
    • Francopresse
    More
    1. Agenda
    2. Documents
    3. Galerie
    4. Bottin fransaskois
    Search
    2 avril 2020

    Organismes provinciaux

    (Cliquez sur le logo de l'organisme pour ouvrir leur section sur le Portail)

     

    Communautaire et politique - ACF

    Assemblée communautaire fransaskoise

    MONIQUE DJOMENI DE RETOUR À L’ACF

    0 0

    MONIQUE DJOMENI DE RETOUR À L’ACF

    Monique Djomeni a récemment intégré le personnel de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) à titre de comptable où elle sera, entre autre, responsable de la tenue des livres comptables, des comptes fournisseurs, des services de paie ainsi que de la

    ADC - 15 juin 2019

    0 0

    ADC - 15 juin 2019

    L’Assemblée des député.e.s communautaires a eu lieu le 15 juin 2019 et a traité de nombreux sujets d’actualité.
    1345678910Dernière

    Theme picker

    Économie - CÉCS

    Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan

    Bravo Bénévoles 2018

    0 0

    Bravo Bénévoles 2018

    La soirée gala du prix « Bravo Bénévoles 2018 » s’approche! Nous célébrons les bénévoles de la communauté fransaskoise!!!

    Inscrivez-vous pour l’événement, qui aura lieu à l’hôtel Radisson de Saskatoon le samedi 20 octobre, 2018.

    Pour plus de renseignements ou pour s’inscrire, svp contacter Paul Léost au 306.566.600, poste 107 / 306.533.3443 ou par courriel : Paul.Leost@cecs-sk.ca.

    L’article Bravo Bénévoles 2018 est apparu en premier sur CÉCS.

    Poste à combler au CÉCS : Chargé de projets

    0 0

    Poste à combler au CÉCS : Chargé de projets

    Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche d’un chargé de projets. Pour voir l’offre d’emploi pour ce poste, ainsi que les détails pour soumettre une candidature.

    Date limite pour postuler : 31 août 2018.

    Offre d’emploi : Chargé de projets

    L’article Poste à combler au CÉCS : Chargé de projets est apparu en premier sur CÉCS.

    1345678910Dernière

    Theme picker

    Actualité de l'Eau vive

    Éducation (CÉF)

    Conseil des écoles fransaskoises

    Non à l’intimidation

    Conférence de Nancy Doyon, Coach familial

    Non à l’intimidation

    Les émissions de téléréalité comme Super Nanny – qui vient au secours des parents dépassés par leur progéniture, telle une Mary Poppins des temps modernes – ont révélé au grand jour le besoin des parents d’être soutenus et guidés d’une façon plus concrète dans leur quotidien. Consciente de ce besoin et forte d’une expérience de terrain auprès des enfants et des familles en difficulté, Nancy Doyon, éducatrice spécialisée depuis plus d’une vingtaine d’années, a décidé de monter son école de coaching familial, SOS Nancy. Et ça marche!

    Ce phénomène, qui connait un engouement à travers le monde entier, n’a pas épargné la belle province, où Mme Doyon est à la tête d’une équipe d’une douzaine de personnes qui offrent des services de soutien parental à domicile dans la ville de Québec. Mi-Super Nanny / Mi-Wonder Woman, Nancy Doyon est aussi auteure de deux best sellers, chroniqueuse familiale à la radio et la télé québecoise, formatrice et conférencière. 

    Comment tout a commencé...

    Nancy aide les enfants dans leur famille, mais aussi à l’école. Lorsqu’elle travaillait en Centre Jeunesse, elle a été confrontée à de nombreux cas de jeunes victimes d’intimidation. C’est alors qu’elle s’est rendue compte qu’on outillait peu les jeunes à savoir comment réagir et s’affirmer. « En défendant les victimes, elles se sentent encore plus vulnérables et pensent que si un adulte doit les aider, c’est parce qu’elles ne sont pas capables. Et l’intimidateur déteste ensuite encore plus la victime parce qu’il se fait punir à cause d’elle ». C’est de ce constat qu’est née la trilogie « Non à l’intimidation », avec un ouvrage destiné aux parents, un autre pour les intervenants des centres jeunesse ou les écoles, et surtout un ouvrage qui s’adresse directement aux jeunes, pour les aider à s’affirmer et nourrir leur confiance en eux. 

    S’il n’y a pas d’intimidé, il n’y a pas d’intimidation

    La conférence « Non à l’intimidation » a été proposée en clôture du Symposium des parents de l’APF à Saskatoon, le samedi 1er mars. Les parents présents ont pu découvrir les différences entre intimidation et simple querelle d’enfants, mais aussi découvrir toutes les formes de pression psychologique que peuvent  subir leurs enfants. En effet, l’intimidation peut se présenter sous plusieurs formes de violence : physique, verbale, sexuelle, directe, indirecte, que Mme Doyon a illustré d’exemples concrets, souvent inspirés par les cas de jeunes victimes qu’elle a pu aider lors de ses interventions.

    « Je tiens à ce que les enfants sachent ce qu’est l’intimidation : c’est un rapport de force dominant-dominé, c’est quand une personne ou un groupe s’acharne sur toi tous les jours de façon à ce que tu te sentes petit et vulnérable. Mon objectif est de redonner du pouvoir aux intimidés. Il semblerait que les enfants qui démontrent de la confiance en eux et qui savent s’affirmer de façon saine sont beaucoup moins sujets à l’intimidation. S’il n’y a pas d’intimidé, il n’y a pas d’intimidation ».

    À une époque où de tragiques faits divers impliquant des adolescents qui se suicident suite à de l’intimidation sur Internet et les réseaux sociaux se multiplient, Madame Doyon a aussi traité du phénomène croissant de cyber intimidation. « Avant, l’intimidation s’arrêtait quand l’enfant rentrait chez lui, mais maintenant, ça le suit jour et nuit, par des messages sur l’ordinateur ou le téléphone. Partout. Tout le temps. »

    Cette conférence de deux heures a également été proposée à Prince Albert, Regina et Moose Jaw, pour que, dans ces communautés, parents et enfants soient mieux outillés pour dire non à l’intimidation ensemble.

    Imprimer

    Please login or register to post comments.

    Theme picker

    Coopérative des publications fransaskoises
    210 – 1440, 9e Avenue Nord
    Regina (Saskatchewan) S4R 8B1
    Tél. 306-347-0481
    Téléc. 306-565-3450

    Copyright 2020 Coopérative des publications fransaskoises Conditions d'utilisation Déclaration de confidentialité
    Back To Top