Close

Article de l'Eau vive

Le Collège Mathieu adoube une centaine de finissants

Le Collège Mathieu adoube une centaine de finissants

Le 18 mai à Regina, le Collège Mathieu de Gravelbourg a organisé la plus grande cérémonie de remise des diplômes de son histoire. Un couronnement mérité pour les 125 étudiants qui ont travaillé avec force et persévérance durant leur parcours académique et qui viendront, peut-être, grossir les rangs de la main-d’œuvre locale.

La cérémonie a réuni plusieurs personnalités de la communauté fransaskoise et partenaires du Collège Mathieu ainsi que de nombreux membres des familles des finissants.

Francis Kasongo, président et directeur général du Collège Mathieu, n’a pas caché son émotion au vu de cette nouvelle cohorte de finissants.

« Le sens de notre travail est d’avoir des étudiants et de mettre à leur disposition des programmes d’études qui répondent à leurs attentes, les admettre et cheminer avec eux jusqu’à la diplomation. Donc c’est un sentiment de satisfaction qui m’anime aujourd’hui. »

Un record

C’est le volume de la cohorte qui marque la particularité de la graduation de cette année, avec 125 étudiants, contre 40 l’an passé.

« Cela montre qu’on a fait du travail au niveau du recrutement pour arriver à ce nombre assez impressionnant », souligne Francis Kasongo.

Francis Kasongo, président - directeur général du Collège Mathieu

Crédits : Verno Katshite Nyembo

Les finissants proviennent d’une dizaine de pays différents. Une riche diversité culturelle qui s’explique par des stratégies de recrutement au niveau canadien et à l’international par le Collège Mathieu.

Un effet boule de neige contribue aussi à cette diversité grâce aux finissants qui deviennent des ambassadeurs du Collège dans leurs pays d’origine respectifs.

Des lauréats heureux

Dans le but d’appuyer la mission éducative du Collège Mathieu, la Fondation du Collège Mathieu a remis une bourse de persévérance, une bourse d’excellence et deux bourses de réorientation professionnelle.

Il y a eu aussi deux bourses pour l’impact climat et deux bourses d’excellence de Santé Canada pour les étudiants finissant dans le programme de soins infirmiers bilingue.

« Je suis très heureux, car c’est une bonne célébration, exprime Shaarif Ahmad, finissant dans le programme de soins infirmiers auxiliaires et bénéficiaire d’une bourse de persévérance. Je suis venu avec ma famille et mes amis, j’ai hâte pour le futur. »

Ce dernier dit avoir rencontré plusieurs défis dans son parcours, comme de multiples déplacements pour ses stages.

« On se rend compte que tous nos efforts n’ont pas été en vain », témoigne pour sa part Geneviève Lamboni, finissante dans le programme de technique de soudage.

L’étudiante confie que son passage à Gravelbourg lui a permis de découvrir certains de ses talents cachés, notamment pour la coiffure et la cuisine.

Pour Josiane Thadal, finissante du programme d’éducation à la petite enfance, qui travaillait et étudiait à temps plein, la cérémonie est venue couronner plusieurs années de persévérance.

« C’est toujours important d’avoir un collège en français comme le Collège Mathieu. Ça facilite beaucoup l’intégration des nouveaux arrivants francophones en Saskatchewan », dit-elle, décidée à poursuivre sa spécialisation en éducation.

Une nouvelle main-d’œuvre ?

Les différentes personnalités de la communauté fransaskoise présentes ont encouragé les finissants du Collège Mathieu à rester travailler en Saskatchewan et à s’y établir après leurs études.

« Peu importe votre domaine d’étude, je suis convaincu que la formation que vous avez reçue au Collège Mathieu vous a bien préparé à relever les défis du marché du travail », a déclaré Charles-Henri Warren, directeur général de la Direction des Affaires francophones (DAF), une division du gouvernement provincial.

« J’espère que vous ferez le choix de demeurer en Saskatchewan pour débuter ou poursuivre votre carrière », a poursuivi Charles-Henri Warren, bientôt suivi par Denis Simard, président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF).

« Mon souhait est que vous trouviez votre emploi de rêve ici en Saskatchewan et que vous puissiez faire votre vie ici », a exprimé le porte-parole de la Fransaskoisie.

À son tour, Roger Gauthier, président du conseil d’administration du Collège Mathieu, a interpellé les finissants dans son discours : « Il vous reste encore à mettre en pratique vos connaissances dans le milieu d travail et à acquérir de l’expérience, préférablement ici en Saskatchewan. »

Imprimer
810

Visitez le site web
de l'Eau vive
pour découvrir
l'actualité fransaskoise

https://leau-vive.ca/

Conditions d'utilisationDéclaration de confidentialitéCopyright 2024 Coopérative des publications fransaskoises
Back To Top