Message du directeur général du CÉF

Les données du dernier recensement laissent entrevoir un réel besoin pour des services éducatifs en français langue première qui vont bien au-delà de l’offre actuelle. La fragilité des acquis de notre francophonie canadienne nous rappelle l’importance de célébrer avec fierté, à chaque occasion, toutes les activités francophones.

Le Mois de la francophonie est une excellente opportunité ! De nombreuses activités sont proposées aux Fransaskois pour se rendre visibles aux yeux de la majorité. C’est le moyen pour nos communautés scolaires de célébrer notre belle francophonie. Le français est une langue riche et vibrante, à l’image de nos communautés scolaires dispersées aux quatre coins de la province. Pour nos élèves et notre personnel, c’est une chance incroyable de réaliser des activités qui mettent en valeur notre identité francophone. Ensemble, nous rendons la Saskatchewan plus attrayante, plus évocatrice des valeurs de partage et d’inclusion auxquelles les premiers habitants de ce vaste territoire aspiraient lorsqu’ils ont accueilli ceux qui ont élu domicile parmi eux.

Le mois de mars ne manque pas d’activités pour faire rayonner notre merveilleuse Fransaskoisie. Mettons-la en avant !

Pour terminer, je tiens à remercier tous nos parents pour leur implication et pour leur soutien dans la réussite de nos élèves.

 

Ronald Ajavon,

Directeur général du CÉF

Imprimer
1890 Noter cet article:
Pas de note

Actualité juridique (L'Eau vive)

Deux ans pour appliquer la Loi sur les langues officielles Deux ans pour appliquer la Loi sur les langues officielles

Deux ans pour appliquer la Loi sur les langues officielles

Après l’adoption de la Loi sur les langues officielles modernisée, la ministre Ginette Petitpas Taylor n’a pas encore identifié de priorités ni d’échéance dans l’application de sa loi. Le travail devrait commencer cet été.

RSS
1345678910Dernière

Nouvelles de l'AJEFS


Centre Info-Justice

L'AJEFS sur Facebook