Seedy Monday au Centre culturel Royer à Ponteix

Seedy Monday à Ponteix

Seedy Monday à Ponteix

Photo: Edgard Assoua (2016)
- Ponteix - Seedy..!  Le  mot semble péjoratif.  Il peut signifer avoir l'air piteux, miteux, être mal attriqué.  Il n'en est rien.   Seedy Monday n'est qu'une expression imagée pour désigner  ce lundi  7 mars où le public était invité au Centre culturel Royer pour écouter Rachelle Ternier de Prairie Garden Seeds (Humboldt) nous parler de semences, principalement de semences de jardin.  Rachelle, étant bilingue, s'est adressée en français ou en anglais selon les besoins.

Trente-deux personnes étaient présentes pour cette séance.  Deux dames de McMahon à 40 minutes de route son venues pour apprendre des idées avant-gardistes sur le jardinage.

Annette Labelle était l'organisatrice de cet évènement gratuit.  Cependant un offrande était acceptée pour défrayer le coût du dîner à la soupe.  Au cours de la présentation, n'importe qui était libre d'interrompre pour questionner ou ajouter ses commentaires.

Rachelle  a expliqué comment sa famille, depuis  3 générations, s'est embarquée dans la production de semences.   Elle questionne la sagesse d'acheter  à chaque année des semences nouvelles même sans savoir si leur germination est bonne.  Pourquoi ne pas prélever de son propre jardin la semence nécessaire pour l'an prochain?   Leur industrie est devenue un combat contre  la production de semences génétiquement modifiées.  Je n'en dit pas plus sur la famille Ternier.  Son histoire se trouve dans l'histoire de Ponteix Yesterday and Today, volume II, page 1339.

À l'appui de sa présentation, Rachelle avait un étalage de livres de référence.  Elle avait une exposition d'un assortiment considérable de semences qu'on pouvait se procurer pour son jardinage de l'été prochain.  En plus elle offrait son catalogue de plus de 700 espèces de graines.


Imprimer
24765 Noter cet article:
Pas de note

Actualité juridique (L'Eau vive)

Article 23 : Un autre faux départ pour le préscolaire? Article 23 : Un autre faux départ pour le préscolaire?

Article 23 : Un autre faux départ pour le préscolaire?

Il y a dix ans, la Table nationale en petite enfance devait faire des choix critiques. Ses membres ont décidé de continuer à se réseauter et à développer des modèles de lieux de service pour stimuler un mouvement national. Et ils ont écarté la stratégie juridique, qui aurait consisté à monter une cause solide quelque part au pays.

Les tribunaux pour morceler le Protocole des langues officielles dans l’enseignement? Les tribunaux pour morceler le Protocole des langues officielles dans l’enseignement?

Les tribunaux pour morceler le Protocole des langues officielles dans l’enseignement?

Trois organismes ont réclamé mi-septembre la modernisation des ententes nationales en éducation qui lient le fédéral et les provinces. Ils demandent la création d’un protocole additionnel tripartite pour la gestion des fonds fédéraux destinés à l’enseignement en français, langue maternelle. 

RSS
Première2345791011Dernière

Nouvelles de l'AJEFS

Harcèlement et discrimination en milieu de travail et la loi

Agenda fransaskois 419 Note de l'article: Pas de note

La Communauté francophone accueillante de Moose Jaw/Gravelbourg, en collaboration avec l'Association des juristes d'expression française de la Saskatchewan, offre une session d’information sur le harcèlement-discrimination en milieu de travail et la loi.

Quand : 25 juin 2024 de 18 h 30 à 20 h
Où : En ligne
Inscription : https://forms.gle/fQ3ufz7LNNyBNXT89

RSS


Centre Info-Justice

L'AJEFS sur Facebook