AJEFS

Intimidation et Cyberintimidation

L’intimidation peut prendre diverses formes : des rumeurs, des insultes, des menaces, de la violence physique, des remarques discriminatoires ou des actes portant atteinte à la vie privée d’une personne.

Elle peut se produire partout : à l'école, au travail, dans un parc, un centre commercial ou au cinéma. La Cyberintimidation se fait en ligne en utilisant les réseaux sociaux, courriels, textos, sites Web, etc.

Certains gestes dépassent les limites et sont considérés comme des crimes. Voici des exemples : 

  • Nuire à la réputation d’une personne en publiant quelque chose qui pousserait les gens à la haïr, la mépriser ou la trouver ridicule. On parle alors de libelle diffamatoire.
  • Tourmenter une personne à répétition soit en lui envoyant des messages ou en la suivant sans cesse ainsi que tout autre comportement menaçant de sorte qu’elle craint pour sa sécurité ou celle de ses proches. L’intimidateur pourrait être accusé de harcèlement criminel.
  • Employer de la force sur une autre personne sans son consentement, la faire trébucher, la pousser, la frapper ou cracher sur elle. Le degré de force utilisé importe peu. Cela comprend également les menaces. Il s’agit alors de voies de fait.
  • Faire l’usage de menaces ou de violence en vue d’obtenir quelque chose ou de convaincre une personne de faire quelque chose se défini par l’extorsion.
  • Il est également interdit de faire des menaces : de mort, d’endommager ou détruire des biens d’une personne ou de tuer, empoisonner ou blesser son animal domestique.

 

L’intimidation comporte des actes qui doivent être dénoncés.

Les victimes ne doivent pas souffrir en silence.

 

Voici deux ressources pour les jeunes et les adolescents :

 

Pour de plus amples renseignements, contactez le Centre Info-Justice Saskatchewan                                   Téléphone : 1 855-924-8543 / Site Internet : saskinfojustice.ca

Brise le silence
Article précédent Qui a le droit de fréquenter l’école française? - Article 23
Prochain article La séparation et le divorce
Imprimer
22825 Noter cet article:
Pas de note

Actualité juridique (L'Eau vive)

Gagnants de la journée fransaskoise du droit 2016 Gagnants de la journée fransaskoise du droit 2016

Gagnants de la journée fransaskoise du droit 2016

Permettre aux jeunes de parfaire leurs talents dʼorateurs et dʼapprofondir leurs connaissances juridiques

Liste des gagnants de la « Journée fransaskoise du droit 2016 » qui a eu lieu le 4 mars dernier à lʼécole canadienne-française, Pavillon Gustave-Dubois à Saskatoon. 

L’Université d’Ottawa tend la main aux Fransaskois L’Université d’Ottawa tend la main aux Fransaskois

L’Université d’Ottawa tend la main aux Fransaskois

Un programme de common law offert en français en Saskatchewan

L’Université d’Ottawa et l'Université de la Saskatchewan sont partenaires pour offrir des études de common law en français
RSS
Première34568101112Dernière

Nouvelles de l'AJEFS

À venir


Centre Info-Justice

L'AJEFS sur Facebook