Les recours juridiques de la Charte des Droits … quand la volonté politique n’y est pas

Va bien falloir un jour que nos élites se demandent pourquoi tant de dépenses légales depuis si longtemps sur ces recours qui n’en finissent plus. En particulier, quand les compressions dans les dépenses publiques se font de plus en plus profondes et causent de terribles torts à tous.

Peut-être verront-elles alors que les gouvernements provinciaux et fédéral se servent de ces recours pour nourrir les bureaux d’avocats qui contribuent à leur caisse électorale. Peut-être verront-elles alors que la justice-spectacle est devenue si indécente à observer que les règlements “hors-cour” deviendront de mise.

Quant à la volonté politique, la naïveté semblerait bien passée date. Mais nos élites médiatiques, académiques, gouvernementales et politiques sont-elles en mesure de s’indigner devant l’obscénité de la scène, compte-tenu des rôles indécents qu’elles sont constamment appelées à y jouer?

Réjean Beaulieu, Vancouver


Imprimer
15133 Noter cet article:
Pas de note

Actualité juridique (L'Eau vive)

L'Alberta reviendra-t-elle bilingue comme au temps des Métis? L'Alberta reviendra-t-elle bilingue comme au temps des Métis?

L'Alberta reviendra-t-elle bilingue comme au temps des Métis?

La Cour suprême du Canada décidera prochainement si l’Assemblée législative de l’Alberta a l’obligation constitutionnelle d’adopter et de publier ses lois à la fois en français et en anglais. Pour ce faire, elle sera appelée à interpréter les droits historiques d’un rameau souvent oublié de la famille francophone du Canada, soit les Métis de langue française de l’Ouest canadien.

La directive en matière de soins de santé La directive en matière de soins de santé

La directive en matière de soins de santé

La Loi sur les directives en matière de soins de santé et la prise de décisions au nom d’autrui (Health Care Directive and Substitute Health Care Decision Makers Act) fournit le cadre nécessaire à la préparation d’une directive en matière de soins de santé en Saskatchewan. Avant que cette loi n’entre en vigueur, on utilisait le terme testament...
RSS
Première678910111214

Nouvelles de l'AJEFS


Centre Info-Justice

L'AJEFS sur Facebook